Plus de 500 experts appellent les nations du monde à cesser de brûler des forêts pour produire de l’énergie

  • Le 11 février , plus de 500 scientifiques et économistes renommés ont publié une lettre adressée aux dirigeants des États-Unis, de l’UE, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni, dans laquelle ils les exhortent à cesser d’exploiter et de brûler des forêts pour produire de l’énergie dans les centrales électriques converties au charbon.
  • La combustion de la biomasse forestière pour produire de l’électricité a connu un essor considérable, car les Nations unies considèrent que l’empreinte carbone de cette source d’énergie est neutre. Ceci permet ainsi aux États de brûler la biomasse forestière au lieu du charbon sans prendre en compte les émissions produites dans leur cible de réduction du carbone fixée par l’Accord de Paris sur le climat.
  • Cependant, les recherches actuelles montrent que la combustion de la biomasse forestière est plus polluante que celle du charbon, et que l’une des meilleures manières de freiner le changement climatique et de limiter le carbone est de laisser croître les forêts. Selon les 500 experts qui demandent un changement dans les politiques mondiales, les désignations de neutralité des émissions de carbone pour la biomasse forestière seraient erronées :
  • « Les gouvernements doivent couper les subventions… pour la combustion du bois… L’Union européenne doit cesser de considérer la combustion de la biomasse comme neutre en carbone… Le Japon doit cesser de subventionner les centrales électriques qui brûlent du bois. Et les États-Unis doivent arrêter de considérer la biomasse comme neutre en carbone ou à faible teneur en carbone », précise la lettre.

L’article complet ici :

Plus de 500 experts appellent les nations du monde à cesser de brûler des forêts pour produire de l’énergie

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *